Faire une rénovation énergétique de son logement est essentiel afin de rehausser sa performance énergétique. De quoi réaliser des économies sur la facture de chauffage. Cependant, c’est une opération qui n’est pas accessible à tous. Aujourd’hui, il est possible de financer à moindre coût ses travaux d’isolation grâce au Pacte Énergie Solidarité. Mais comment est-ce possible ? Qui peut profiter de l’isolation à 1 euro et quels travaux sont concernés par ce programme national ?

Le Pacte Énergie Solidarité : qu’est-ce que c’est ?

Face à la précarité énergétique, l’État a mis en place un dispositif d’aide financière permettant de réduire le coût de certains travaux d’isolation. Il s’agit du Pacte Énergie Solidarité. Grâce à ce programme, les ménages les plus modestes peuvent financer leurs travaux d’isolation pour 1 euro symbolique sous quelques conditions.

Ceci est possible à l’aide des certificats d’économie d’énergie transmis par les fournisseurs d’énergie tels que Total, Engie ou Leclerc. L’objectif étant alors de rendre les logements individuels moins énergivores.

Qu’entend-on par Certificat d’économie d’énergie ?

Le Certificat d’économie d’énergie (ou CEE ou C2E) est une politique énergétique qui a fait son apparition en 2005 à la mise en place de la loi POPE. Elle vise à limiter, voire à diminuer, la consommation énergétique sur le territoire français.

Pour ce faire, elle oblige les fournisseurs d’énergie à faire des économies d’énergie ou à en inciter les consommateurs. En effet, ils disposent d’un quota d’économies d’énergie à remplir selon le volume de vente pour un temps déterminé sous peine de se voir affliger de lourdes pénalités.

Qui est éligible au dispositif d’isolation des combles à un euro ?

Trois critères ont été définis par le gouvernement pour pouvoir prétendre à l’isolation à 1 euro. La première concerne les ressources du foyer. Elles ne doivent pas être au-dessus du plafond établi par l’Anah en fonction du lieu d’habitation et du nombre de personnes composant le ménage.

D’autre part, le logement doit être une maison individuelle existant depuis plus de 2 ans et être la résidence principale ou bien louée. Pour finir, il faut que le bâtiment se situe dans la zone climatique H1.

Les travaux concernés par l’isolation à 1 euro

Le dispositif englobe tous les travaux d’isolation entre une pièce chauffée et une autre qui ne l’est pas. Concrètement, il s’agit de l’isolation de garage, de vide sanitaire, de rampants, de greniers, mais surtout de combles perdus non aménageables et disposant d’une isolation vieillissante (plus de 15 ans).

Les travaux doivent être effectués par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Étant de simples travaux de rénovation énergétique, le chantier ne durera pas plus de 2 heures et devra couvrir une surface maximum de 70 m².

L’importance de l’isolation thermique d’un logement

Selon les études, 30 % des pertes de chaleur d’un logement se font au niveau des combles perdus et 10 % par les planchers bas. L’isolation de ces éléments permet de faire des économies d’énergie en rendant homogène la température interne du logis. Que ce soit en période hivernale ou estivale, cette opération fait gagner 3 à 4°C. De plus, cela augmentera les performances énergétiques du logement, ce qui constitue un argument de taille en cas de revente.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here